Retour

Comment mesurer la performance d’une entreprise? – Indicateurs de performance

Pour survivre, une organisation doit performer. Et pour prospérer, elle doit être en mesure de comprendre sa performance organisationnelle de façon à repérer des opportunités d’amélioration, mettre en œuvre des plans d’action pour les saisir et suivre l’impact des efforts déployés.

À quoi servent les indicateurs de performance ?

Les indicateurs de performance organisationnelle permettent d’évaluer la performance de l’organisation selon différents aspects. En collectant cette information, il devient possible de brosser un portrait précis de la santé de l’organisation et prendre des décisions éclairées pour constamment l’améliorer. Et c’est connu ; on ne peut améliorer ce que l’on ne mesure pas !

Voici donc 4 types d’indicateurs pour évaluer la performance organisationnelle :

 

Indicateurs de la performance de l'entreprise (Proaction International) : KFI, KPI, KKI, KBI)

 

KFI — Indicateurs de Performance financière

Les premiers outils de développement d’une organisation sont les indices clés financiers (KFI – Key Financial Indicators). Ils permettent d’évaluer la santé financière de l’entreprise pour assurer que celle-ci crée de la valeur afin de rester en vie.

Les 5 principaux indicateurs de performance financière sont :

  • Croissance
  • Rentabilité
  • Liquidité
  • Levier
  • Activité

Indicateurs de Performance Financière

 

Pour améliorer sa santé financière, l’organisation peut alors mettre en place des démarches d’amélioration ciblées sur l’un ou l’autre de ces indicateurs de performance financière.

On mise sur des stratégies comme celles-ci :

  • Investissement
  • Restructuration
  • Capture de marché
  • Intégration de technologies
  • Acquisition

Quelles sont les limites des indicateurs financiers ?

Essentiels à la survie d’une entreprise, les KFI constituent en effet le principal outil décisionnel dans les premiers stades de son évolution. Ils offrent cependant une vision très comptable de l’organisation et de sa performance, ce qui limite les possibilités d’amélioration de la performance opérationnelle.

De plus, bien qu’ils puissent aujourd’hui être analysés plus fréquemment que par le passé (traditionnellement annuellement ou mensuellement), les indicateurs financiers n’offrent qu’une visibilité sur les résultats de l’entreprise. Toute la dimension des processus qui permettent d’agir sur les objectifs financiers et leurs résultats reste dans l’ombre.

 

KPI — Indicateurs de Performance opérationnelle

Pour repousser ses limites financières, l’organisation met en place de bonnes pratiques afin de développer son potentiel opérationnel au maximum. Parmi ces bonnes pratiques et méthodes d’optimisation des opérations, on retrouve des noms connus comme :

À quoi servent les KPI ?

Pour assurer la performance de ces bonnes pratiques, les indicateurs de performance opérationnelle (KPI – Key Performance Indicators) entrent en jeu. Les KPI permettent un suivi plus rapide et efficace de la maîtrise des opérations et de l’utilisation adéquate des bonnes pratiques que les indicateurs financiers (KFI).

Voici des exemples de KPI connus et utilisés dans la grande majorité des entreprises :

  • Taux de service
  • Satisfaction client
  • Productivité humaine
  • Taux de rendement global (TRG)
  • Taux de retravail

Indicateurs de Performance Opérationnelle

 

Pourquoi les KPI ne garantissent pas une meilleure performance ?

Avec ces indicateurs pour mesurer la performance opérationnelle, les bonnes pratiques et approches d’amélioration de la performance basées sur les processus se sont multipliées.

Les entreprises ont ainsi la capacité de développer leur potentiel rapidement, mais en ajoutant constamment des couches de processus, elles ajoutent également un poids immense sur leurs employés et managers en espérant que le tout tienne et que les équipes tirent profit au quotidien de tous ces déploiements de bonnes pratiques…

 

- Jean-Philippe Raîche, PDG Europe/Asie, Proaction International

AMÉLIORATION DES PROCESSUS Au-delà du Lean Téléchargez la brochure

 

KKI — Indicateurs de Performance humaine disponible

Les KKI — ou Key Knowledge Indicators — cherchent à mesurer la mobilisation et l’évolution des savoirs pour évaluer la performance humaine disponible.

Ces indicateurs concernent plus précisément la force de main-d’œuvre, les équipes qui appliquent les processus au quotidien.

« Chaque individu, dans une organisation, apporte un savoir par sa maîtrise et sa disposition à le mettre au service de l’organisation. » - Jean-Philippe Raîche

Les KKI permettent donc de déterminer si le personnel qui effectue l’activité principale de l’entreprise possède les connaissances techniques pour faire vivre l’organisation et les développe.

Voici quelques domaines de connaissances à évaluer :

  • Savoir technique
  • Savoir procédural
  • Savoir organisationnel

Indicateurs de Performance Humaine Disponible

Si les employés possèdent tous le niveau de connaissances théoriques et pratiques nécessaire à leur activité, les managers qui les gèrent doivent également connaître leur rôle pour piloter la performance opérationnelle et financière de l’organisation.

 

SUIVEZ ET MESUREZ VOTRE PERFORMANCE UTrakk DMeS Téléchargez notre brochure

 

KBI — Indicateurs de Performance managériale

La force de l’organisation repose sur la capacité des managers à s’approprier les bonnes pratiques et à les faire vivre au quotidien avec leurs équipes pour en tirer profit en continu. Ceci nécessite une grande rigueur opérationnelle ainsi que la capacité de mobiliser les équipes.

Comment les KBI contribuent-ils à améliorer la performance des entreprises ?

C’est grâce aux managers que les organisations sont en mesure de générer des résultats opérationnels (KPI) et financiers (KFI) à la hauteur du potentiel de l’organisation.

Aussi appelés ICC – Indicateurs Clés Comportementaux, les KBI (Key Behavioral Indicators) servent donc à mesurer les comportements de gestion qui permettent de soutenir l’amélioration de la performance organisationnelle.

En mesurant la performance managériale de l’ensemble des encadrants (chefs d’équipes, contremaîtres, superviseurs, etc.), il devient possible d’agir sur leurs habiletés et comportements à travers de la formation, du coaching et un suivi de leur développement à long terme.

Les KBI permettent de mesurer la performance managériale sous 4 angles :

  • Savoir
    • Indice d’habileté de gestion (IHG)
  • Savoir-faire
  • Savoir-être
    • Orientation objectifs (O2)
    • Facteurs de considération (FC2)
  • État d’esprit (mindset)
    • Indice de mobilisation organisationnelle (IMO)
    • Indice d’état personnel (IEP)

Indicateurs de Performance Managériale

 

Indicateurs de performance et maturité organisationnelle

Plus une organisation est mature, plus on peut affirmer qu’elle a de la profondeur. Il est donc logique que plusieurs niveaux d’indicateurs de performance existent pour fournir l’information pertinente à la performance organisationnelle en fonction du stade de maturité de l’entreprise.

C’est un peu comme une pyramide de Maslow inversée ; plus l’entreprise est solide et prend en expérience, plus elle peut voir loin et creuser dans la mesure de sa performance organisationnelle pour avoir un impact significatif.

Indicateurs de performance : par où commencer ?

Les organisations commencent souvent par établir des indicateurs de performance financière (KFI) avant de mettre sur pied des KPI pour optimiser leur performance opérationnelle.

Lorsqu’elles sont prêtes à approfondir la mesure de leur performance organisationnelle, elles peuvent alors évaluer leur performance humaine disponible (KKI) et mettre en place des indices clés de comportements (KBI). Ceux-ci leurs permettent alors d'implanter et de suivre des changements qui auront un impact massif et durable sur la performance globale des entreprises.

TRANSFORMER LA CULTURE MANAGÉRIALE  chez Airbus Téléchargez l'étude de cas


 

Identifier les indicateurs de performance les plus importants pour une organisation peut représenter un défi, en particulier au moment d’introduire le concept de comportements de gestion. Les coaches et conseillers de Proaction International peuvent vous aider à approfondir la maturité de gestion et optimiser la performance de votre organisation.

 

CONTACTEZ NOS EXPERTS

 

 

 

Équipe Proaction International
Sujets: Excellence opérationnelle, Développement du leadership