TABLE DES MATIÈRES

Abonnez-vous à notre newsletter

Le pouvoir des KBI pour optimiser la performance

Jean-Philippe Raiche
Arrimer le savoir-faire et le savoir-être avec les indicateurs de comportement KBI

POUR ÊTRE PERFORMANT EN ENTREPRISE, VOUS DEVEZ ARRIMER L’ART DU SAVOIR-FAIRE AU SAVOIR-ÊTRE

Dans votre organisation, les managers accompagnent-ils de façon optimale leurs équipes pour les aider à atteindre tout leur potentiel et ainsi maximiser la performance de l’entreprise ?

Si votre réponse est négative, il est temps pour vous de découvrir le pouvoir des indicateurs comportementaux appelés « Key Behavioral Indicators (KBI) ».

Dans cet article :

Maîtriser les compétences comportementales essentielles en gestion

Même à notre ère technologique, l’être humain demeure un allié essentiel à la performance des entreprises.

La plupart des organisations font l’erreur de se concentrer principalement sur les processus et les technologies et ont tendance à oublier le point de vue humain. Mais rappelons-nous que, peu importe l’époque, derrière toute évolution, c’est l’humain qui gère, soutient et tire profit des innovations.

Utiliser les indicateurs comportementaux (behavioural indicators), c’est se donner l’occasion de miser sur l’élément au cœur des entreprises : l’humain. C’est lui le générateur de performance.

Pour générer de la performance en entreprise, il faut savoir reconnaître les « bons comportements » au niveau individuel et au niveau collectif. Un peu comme des athlètes qui s’entraînent pour gagner aux Jeux olympiques. Les KBI permettent de mesurer les différentes facettes des connaissances et des comportements d’un manager proactif et efficace. L’ensemble de ces indicateurs donne un portrait des meilleures pratiques de gestion à adopter au quotidien.

KBI’S internes : un point de départ à l’amélioration

Comme manager, vous devez toujours vous poser la question suivante : adoptez-vous les meilleures pratiques pour gérer de façon optimale votre entreprise, qu’elle soit 4.0 ou pas ?

La mesure des KBI permet d’avoir une idée de la moyenne globale des habiletés et des compétences techniques et humaines des gestionnaires de votre organisation.

Cette évaluation, c’est le point de départ d’une démarche d’amélioration continue. Celle-ci vise à parfaire les soft skills de gestion de vos équipes dans une démarche de développement du leadership. Avec des suivis réguliers, vous serez ensuite en mesure d’optimiser la valeur ajoutée de ces managers pour générer la performance opérationnelle visée.

Reprenons la comparaison avec l’athlète qui mesure ses performances physiques de départ à l’aide de différents indicateurs de performance (key performance indicators). Ce sportif de haut calibre devra réévaluer ces indicateurs au fur et à mesure de son entraînement pour atteindre les résultats souhaités. Les key behaviour indicators, eux, permettent de mesurer les différents niveaux comportementaux pour cibler les changements à apporter. Tous offrent donc la possibilité d’engendrer des améliorations.

Notez bien : ce que vous ne mesurez pas, vous finirez par l’oublier.

Comment améliorer votre performance EN MISANT SUR LE  MANAGEMENT Obtenir le livre blanc

Exemples de Key Behavioral Indicators

Les KBI permettent d’évaluer différents aspects de la gestion en organisation. Voici quelques exemples :

Compétences managériales

  • Indice d’habileté de gestion : il s’agit de la compréhension théorique du rôle et des responsabilités du manager, autant en ce qui a trait aux opérations qu’aux ressources humaines.

  • Indice de supervision active : il s’agit de la quantité de supervision active réalisée au quotidien.

  • Indice de profondeur de gestion : il s’agit de la qualité et de l’optimisation du temps de parole alloué lors de la supervision active effectuée.

Envie d’en apprendre plus sur ces trois indicateurs de compétences managériales ? Nous les traitons en profondeur dans cet article.

Comportements de gestion

  • Orientation sur les objectifs : il s’agit de l’habileté à orienter les équipes vers un objectif commun.

  • Facteurs de considération : il s’agit de la capacité du manager à donner de la rétroaction constructive.

Ces deux indicateurs et les comportements qu’ils promeuvent sont abordés plus en profondeur dans cet article.

État d’esprit et mobilisation

  • Indice de mobilisation organisationnelle : il s’agit de la mobilisation des employés comme reflet de la gestion.

  • Indice d’état personnel : il s’agit de la capacité psychologique des managers à piloter la performance de leurs équipes.

Pour aller plus loin dans la mobilisation, consultez cet article.

Vous êtes pressé ? Enregistrez cet article au format PDF.

Fatigué de faire défiler les pages ? Téléchargez une version PDF pour faciliter la lecture hors ligne et le partage avec vos collègues.

Enregistrez cet article au format PDF.

 

Faire évoluer le rôle de manager

Ces indicateurs comportementaux permettent à vos managers, et de surcroît, à votre entreprise, de se développer de façon durable.

En règle générale, le manager se sent plus à l’aise avec l’aspect technique de son rôle. Un gestionnaire en changement doit savoir ajouter la composante humaine à sa gestion et ainsi trouver l’équilibre entre la technique et la dynamisation de la mobilisation humaine. Il ne faut pas l’oublier, c’est cette dernière qui permettra de réduire l’écart entre la performance réelle et le potentiel de l’organisation.

Le rôle du manager ou du gestionnaire n’est pas nécessairement toujours bien vu dans certaines organisations. Il faut réussir à éliminer les comportements d’obstruction et transformer le modèle du chef « critiqueur », qui veut prendre les gens au piège. Il faut plutôt intégrer une approche axée sur les ressources humaines, un modèle de leader présent pour son équipe et désireux de la faire évoluer. Ce coach doit être capable de bien soutenir les membres de son équipe, de les motiver et de les orienter par rapport à leurs forces et faiblesses.

D’un point de vue de « high performance » en entreprise, un manager doit maîtriser l’art d’arrimer le savoir-faire au savoir-être. Pour adopter les meilleures pratiques, de la formation ainsi qu’une approche de coaching individualisé en présentiel permettent un accompagnement dédié et personnalisé, et ce, de façon durable.

 

PERFORMEZ PLUS ET MIEUX AVEC UTrakk DMeS Téléchargez la brochure

 

Résultats de l'amélioration de la gestion de la performance

À l’aide du coaching de gestion et des KBI’S, l’application des meilleures pratiques de management au point d’exécution aura un impact significatif.

  1. Amélioration des KPI (indicateurs de performance) et des KFI (indicateurs financiers, mieux connus sous le nom de key financial indicators). Ces indicateurs permettent à l’entreprise de croître économiquement.

  2. Mobilisation des employés qui se sentent impliqués et engagés. Ceux-ci font partie de la solution au quotidien !

  3. Augmentation de la disponibilité hiérarchique : lorsque chaque employé joue mieux son rôle à chaque niveau dans l’organigramme, les gestionnaires n’ont plus à « compenser ». Chacun réalise mieux ses tâches et engendre un meilleur rendement. On assiste alors à l’horizontalité managériale, qui consiste à créer une proximité et un sentiment d’égalité entre les managers et les team members.

Et vous, que faites-vous pour améliorer les habiletés de gestion de vos gestionnaires pour que votre organisation puisse atteindre tout son potentiel ?

 

On peut atteindre de bons résultats en s'y prenant de la mauvaise façon, mais seulement pour un temps.

Jean PietteDirecteur général des opérations de la C Series, Airbus Canada

Jean-Philippe Raiche

Jean-Philippe Raiche

Associé, stratégie et développement Associé chez Proaction International, M. Raiche détient des diplômes d'études supérieures en en génie mécanique et qualité. Expert en intégration efficace des bonnes pratiques de performance et d’excellence, il a accompagné plus de mille entreprises en Amérique et en Europe depuis 25 ans en plus de présenter des conférences et de collaborer à plusieurs ouvrages sur la qualité et la performance.

Générez de la performance pour votre entreprise en misant sur un bon leadership

Les experts de Proaction International peuvent aider vos équipes dans leurs démarches de développement du leadership, en commençant par un audit comportemental par exemple.