Retour

Le DMS : l’ultime casque de sécurité pour les managers performants

À la fin de ce texte, il y a une seule chose que vous devez retenir : le casque est obligatoire. En attendant d’y arriver, prenez le temps de suivre le raisonnement… et d’apprendre des faits divers intéressants… avant d’arriver à cette conclusion cruciale pour vos organisations.

Voici quelques inventions qui protègent ou optimisent nos vies : le casque de moto (Cairns entre autres, 1940) — la ceinture de sécurité rétractable (Shelden, 1955) — l’ordinateur personnel (Perotto, 1964) — la Roomba (robot balayeuse iRobot, 2002). Plusieurs décennies plus tard, ces objets font partie de notre quotidien et on ne pense même pas à un monde dans lequel elles n’existeraient pas.

D’un point de vue sociétal, le casque et la ceinture ont des effets positifs sur la sécurité des individus. On sauve carrément des vies, et c’est obligatoire (tant mieux !). Du point de vue de l’ordinateur ou de la Roomba, l’objectif est de gagner du temps dans nos journées (être plus productif) et, bien évidemment, ce n’est pas obligatoire, mais c’est très aidant !

Pour le bien de cet article, intéressons-nous au fait qu’une série d’objets est obligatoire et l’autre ne l’est pas.

Même s’il est impossible de connaître le nombre de personnes qui ne portent pas leur ceinture de sécurité (ou le nombre de contraventions relatives à cette infraction), on estime (au Québec) à 350 le nombre de vies qui auraient pu être sauvées en 2016 si la victime avait porté la ceinture. Dans certains états américains, le casque de moto n’est pas obligatoire. On voit ainsi plusieurs motocyclistes les cheveux au vent. Pourquoi ? Quel avantage y a-t-il à ne pas porter un casque ou une ceinture ? Pourquoi risquerions-nous notre vie à ce point ? C’est plus « sexy » ? Parce que « c’est mon droit » ? La question devrait plutôt être : le risque en vaut-il vraiment la chandelle ?

Ride a motorcycle fast, without a helmet

Bien qu’aujourd’hui, il soit presque inconcevable de ne pas posséder quelconque moyen de se connecter à Internet (4,6 milliards d’humains sont des utilisateurs actifs d’Internet), en 1990, « seulement » 140 millions de personnes possédaient un ordinateur. Ce « chiffre » a été multiplié par 10 en 30 ans.

 

L'APPLICATION DU MANAGER 4.0 UTrakk DMeS Téléchargez la brochure

 

Comment qualifier les personnes qui possédaient un ordinateur en 1990 ? Avant-gardistes ? Visionnaires ? Et les gens qui n’en possédaient pas ? Si vous pouviez être dans les premiers à « embarquer » dans une nouvelle technologie qui voit le jour aujourd’hui et qui sera omniprésente en 2030, le feriez-vous ?

Un DMS : l’ultime casque du manager qui le rend plus performant 

Depuis les 20 dernières années, nos organisations investissent beaucoup d’argent dans les technologies (ERP, MRP, WMS, CRM, etc.). Toutes ces technologies nous permettent de bien ordonner les informations et ainsi réduisent les risques de perte de données, de savoir, etc.  C’est une protection comme le casque.

En contrepartie, le manager est depuis toujours l’enfant pauvre au niveau de l’investissement technologique. Pourtant, le manager, qui est imputable de la performance de l’organisation, n’a pas d’outil, de casque ou d’armure pour « assurer » qu’il ne mettra pas à risque la performance (la vie) de l’organisation.

Nous vous posons donc les questions suivantes : est-ce que vos managers portent leur casque ? Ont-ils accès à un casque ? Et à une Roomba ? Ou préférez-vous prendre un risque organisationnel en laissant le libre choix à chacun ou pire encore, en ne leur fournissant pas la technologie nécessaire ?

Pour s’assurer que notre manager est bien équipé et nous permettre de soutenir la performance à long terme, un Daily Management ecoSystem est le premier pas dans la bonne direction. Le manager devient automatiquement meilleur, plus performant. Le DMeS, c’est la « Roomba », le casque et la ceinture de sécurité du manager. Il permet au manager de guider et structurer son quotidien, de mettre en lumière là où son temps est optimisé, de capturer et gérer les écarts en temps réel, et même de les prévenir parce que la communication est plus fluide. Le DMeS permet au manager de prendre ou d’escalader les actions à prendre, de générer de l’amélioration continue tout en ayant une synergie entre les différents départements et les niveaux hiérarchiques de votre organisation. 

Ni plus ni moins, le DMeS, c’est l’ultime casque pour le manager d’aujourd’hui et de demain. Pour la continuité et la survie de l’organisation, ce casque est obligatoire.

 

Cet article a été rédigé avec l’aide précieuse de Michel Coupal, Directeur Recherche et Développement chez Proaction International.

 

DÉCOUVREZ UTRAKK EN ACTION  DÉMO - 30 minutes PLANIFIEZ VOTRE DÉMO GRATUITE

Pascal Bastien
Conseiller principal TI - Implantation et succès client
Sujets: Digitalisation du management